Faune et Flore du bassin


Situé dans l’extrême sud du massif central, le Bassin Versant du Rance est au contact des influences climatiques océaniques et méditerranéennes. La prédominance du climat méditerranéen apporte un maximum de précipitations au printemps et à l’automne avec une sécheresse estivale très marquée. Constitué de paysages forestiers et agricoles, le territoire est très diversifié en paysages (prairies, landes, forêts naturelles ou plantées). Ce bassin abrite une biodiversité conséquente.  

écrevisse
Prolifération de l'écrevisse signal

Cat  1 : cours d'eau ou portions de cours d'eau où dominent les salmonidés (truites)

Cat 2 : cours d'eau ou portions de cours d'eau où dominent les cyprinidés (poissons blancs)

La faune : espèces locales et espèces exotiques

Le Rance abrite de nombreuses espèces locales comme la truite fario, le goujon, le vairon, le chevesne, le barbeau, la grenouille verte, la rainette ou la salamandre, et des espèces exotiques comme l’écrevisse signal (américaine) ou le ragondin.


Le Rance est classé en première catégorie piscicole de sa source jusqu’au village de Saint-Sernin. Ces cours d’eau ou portions de cours d'eau sont dominés par les salmonidés*. 


De Saint-Sernin jusqu’à sa confluence avec le Tarn, le Rance est ensuite classé en deuxième catégorie piscicole avec une plus forte dominance des cyprinidés*. 

* salmonidés : famille de poissons caractérisés par une dorsale postérieure adipeuse, tels que le saumon, la truite, l'omble chevalier, le corégone et l'ombre

* cyprinidés : famille de poissons des eaux douces, souvent appelés « poissons blancs », portant des barbillons à la mâchoire supérieure et des dents sur le pharynx

Télécharger
inventaire faune - Vallée du Rance.pdf
Document Adobe Acrobat 810.6 KB


Peupliers noirs
Peupliers noirs

La flore : végétation rivulaire du bassin

Globalement, la végétation rivulaire du bassin du Rance est constituée d’essences locales : frênes, peupliers noirs (photo ci-contre), sureaux, cornouillers, fusains d’europe, buis ou buissons noirs. En moindre proportion, le bassin compte également des chênes pubescents, des noyers, des merisiers, des érables champêtres, des hêtres (en tête de bassin) et des châtaigniers. Les buissonnants sont majoritairement composés de noisetiers dans la partie amont de la haute vallée jusqu’à  Mounès. Le saule domine ensuite sur tout le bassin.

 

Les plantes invasives telles que la renouée du Japon, le Buddleia, l’impatiente glanduleuse ou le bambou sont également présentes sur notre territoire. Envahissant entièrement le lieu où elles se trouvent, elles empêchent le développement d’autres espèces compte tenu de leur vitesse de prolifération. Ces plantes ont un système racinaire peu développé qui offre une mauvaise tenue des terrains en cas de crue. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : Les plantes exotiques envahissantes en Midi-Pyrénées

Télécharger
inventaire flore - Vallée du Rance.pdf
Document Adobe Acrobat 618.2 KB